Quand les Numérikids tapent l’incrust’ !

Tout comme Superman qui ne vole pas vraiment, Harry Potter n’a jamais eu de vraie cape d’invisibilité. Alors oui, je sais. Je suis un briseur de rêves. Mais plutôt que de rêver, ZINC a proposé le mois dernier, un programme Numérikids pour comprendre et expérimenter les techniques d’animation,  d’incrustation vidéo et du passe-muraille. Retour sur nos apprentis-truquistes…

Au cours du mois de mai, les Numérikids ont eu l’occasion de profiter d’une triple initiation au trucage,  entre illusion et magie numérique :

Atelier 1 : Stop-motion
De l’image fixe au film d’animation.

Les Kids ont découvert l’origine de cette pratique cinématographique, la technique et les outils (appareil photo, tablettes et logiciel de montage) pour réaliser de petites vidéos image par image.

Atelier 2  : Incrustation vidéo
L’envers du décor et son fond vert.

Dans le numérique, un Kid peut danser dans les airs, au-dessus d’une foret, ou prendre place à bord de la plus grande montagne-russe du monde… sans bouger de sa chaise ! Une séance ambitieuse et très technique;  après avoir déchiré le fond vert et cassé un projecteur lumière, la technique de l’incrustation vidéo semble acquise, du moins comprise…

Atelier 3 : Le Passe-muraille
Vidéo mobile et géolocalisée sur tablette.

Ce n’est plus une surprise; Au Transistor, les Numérikids développent de nombreux talents tous les mercredi. Le dernier talent acquis n’a rien à envier aux X-Men et autres Avengers, car il leur permet de devenir des passes-muraille, capable de voir ce qu’il se passe derrière un mur, une porte, sans meme les franchir.
A l’aide de leur marque secrète sur les murs (QR-code), ils inventent et scannent les images d’un ailleurs…