Javiera Tejerina en résidence au LFO

Du 9 au 20 mars, l’artiste Javiera Tejerina a travaillé en résidence au LFO sur son projet To record water during days.

Accompagnée de Patrice Legal, mécanicien des fluides et directeur de recherches à l’Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Equilibre, et de Sylvain Delbart, développeur, Javiera expérimente les premières maquettes de l’installation. Javiera vit à Marseille après avoir quitté le Chili. Animée initialement par des interrogations autobiographiques sur son propre exil volontaire, sa recherche artistique s’ouvre aujourd’hui sur l’exploration de concepts fondamentaux et universels reposant sur l’idée du mouvement, du flux. L’installation To record water during days propose de recréer le mouvements des vagues des océans. Le spectateur sera invité à déambuler dans un espace organisé autour de modules qui évoquent les cinq océans ainsi que la mer Méditerranée avec ses deux rives.

Pendant onze jours, au cours de cette première résidence, Javiera, Patrice et Sylvain ont utilisé les outils et les ressources du LFO pour travailler sur les mouvements de la plaque de cuivre.

Le résultat est concluant, la plaque de cuivre ondule, reste à leur impulser les mouvements « réels » captés à la surface de l’eau.

 

 

Pour aller plus loin :

L’artiste Javiera Tejerina-Risso

Waves, l’un des projets de Javiera et Patrice

Le laboratoire de créations artistiques Flux(O)

Sylvain Delbart 

Le laboratoire IRPHE et le travail de Patrice Legal