Le premier semestre des NUMÉRIKIDS !

Retrouvez ici un retour sur les ateliers de septembre à février avec nos chers Numérikids.

L’année avait commencé avec l’atelier COLLECTEUR DE JOULES, animé par Miguel Rodriguez !

Les enfants ont été initiés à l’électronique et ont appris la structure d’un circuit de base. La question du recyclage a également été abordée par la réutilisation des piles usagées… Après la théorie c’était place à la pratique et quelle pratique : la soudure ! Chaque enfant est reparti avec sa propre lampe / veilleuse.


Suite du programme avec MYSTÈRES BINAIRES, notre session cinéma d’horreur… Initiation à l’écriture scénaristique, à la prise de vue et au montage vidéo : les enfants étaient auteurs, acteurs, cameraman, monteurs… Ils ont pu penser l’ensemble des divers rôles nécessaires à la création d’un film autour de l’aventure d’un groupe d’enfants confrontés à l’horrible « PostItHomme ».
Le film produit bientôt sur vos écrans ! Ou du moins sur notre page et blog 😉


Un petit interlude LIGHT PAINTING !

Nous avons pris une séance pour aborder le light painting et donc quelques notions de prises de vue cette fois ci dans le champ photographique. Ça a été l’occasion de se plonger dans un univers d’expérimentation autour de la lumière !

Nous avons travaillé avec notre appareil photo mais aussi avec l’appli myLightPainting qui transforme son téléphone en lampe personnalisable.


Un peu avant Noël, nous avons lancé l’atelier CONSTELLATION MOBILE
Suite à  une petite introduction sur Stellarium, un logiciel qui permet un voyage dans le temps et les ciels en open source, les enfants ont fabriqué de petits mobiles sur le thème des étoiles. Recherche iconographique sur leur constellation ou animal favori, traitement des images, petite initiation au dessin vectoriel et approche de la gravure/découpe laser pour terminer sur l’essentiel : structurer et donner un équilibre à l’ensemble !


Avec notre intervenant Sebastien Le Gall, un beau début 2017 avec l’atelier BESTIAIRE ++ !

Ici c’est tout un programme bien carré : on part du pixel, mais papier (disons une feuille quadrillée). On dessine en remplissant les pixels (tampon, feutre, coups énergiques d’encreurs…) et on crée des décors ! Ces décors, on va venir les habiter avec des personnages, objets, vaisseaux et monstres… en 3D !
Grâce à Aurasma on va venir incruster nos petits objets 3D créés sous 3Dslash (après les petits carrés, les petits cubes) en réalité augmentée. Un Bestiaire++ qui nous fait voyager du plat au volume !

bestiaire++ from ZINC – Friche de la Belle de Mai on Vimeo.

Sans oublier une petite pause avec Piskel, où nous avons fait de l’animation en mode “chaises musicales”.

 


L’atelier SCRATCH

Scratch, c’est une plateforme qui propose une manière très visuelle et didactique d’aborder le code informatique. Au travers d’un personnage et d’un décor que l’on peut personnaliser, on manipule des blocs d’actions pour le faire évoluer et réagir.

Cette séance a pour but de familiariser notre groupe à cette interface pour que nous y revenions plus tard dans l’année dans un contexte plus robotique
C’était donc un premier semestre plutôt complet et équilibré, tel un bon petit déjeuner  !!